Acteurs publics / Privés

Alec - Collectivités icon

acteurs publics/privés

développer un projet
énergies renouvelables

L’Alec oeuvre pour le développement des projets d’énergies renouvelables sur tout le département de la Gironde pour une large palette de porteurs de projets publics et privés. Nous proposons un accompagnement objectif et neutre tout au long de votre projet.

Notre chargé de mission vous informe des professionnels présents et adaptés sur le territoire, vous assiste dans vos demandes de subventions, la rédaction de votre cahier des charges, la réalisation et le suivi de votre projet jusqu’à l’installation après travaux pour une meilleure valorisation des bois issus des forêts et des déchets, qui permet une redynamisation de l’économie locale
(remise en exploitation des forêts, production et distribution du combustible, …).

bois énergie

Le « bois énergie » désigne le bois utilisé à des fins énergétiques :
production de chaleur, d’électricité ou des biocarburants.

Il s’agit de la première source d’énergie renouvelable consommée en France, en Europe et dans le monde. L’Alec s’intéresse principalement au « bois énergie » utilisé comme combustible et qui s’adapte aussi bien à de petites installations alimentant un ou plusieurs bâtiments publics qu’à des réseaux de chaleur de ville ou d’agglomération.

Il participe à la lutte contre le changement climatique dans la mesure où le CO2 émis pendant la combustion est compensé par le CO2 absorbé par les végétaux lors de leur croissance.

Pourquoi choisir le bois énergie ?

  • Pour un combustible 2 à 4 fois moins cher que le fioul ou le gaz
  • Pour une création d’emplois locaux 3 à 4 fois plus importante que l’utilisation d’énergies fossiles
  • Pour une énergie renouvelable et neutre en CO2 : il émet 11 fois moins que le fioul, 4 fois moins que l’électricité et 5 fois moins que le gaz
  • Pour une meilleure valorisation des bois qui permet une remise en exploitation des forêts aujourd’hui à l’abandon (réduction de risque d’incendie, redynamisation de l’économie locale).

Le développement de la filière bois énergie en Gironde :

L’Alec participe activement au développement de la filière bois énergie des territoires, notamment par son intégration dans les stratégies Climat Energie locales. Les animations bois-énergie sont réalisées en partenariat avec le SIPHEM. En Gironde, l’Alec et le SIPHEM sont les relais pour la certification CBQ+ (Chaleur Bois Qualité +) pour le combustible bois énergie.

L’Alec participe au projet « Foredavenir » porté par le Centre régional de la propriété forestière d’Aquitaine en faisant le lien avec les territoires, les besoins en bois énergie et ses exigences en termes de qualité et de gestion durable des forêts.

Elle porte également avec Bordeaux Métropole le projet “Bois de chauffage” pour contribuer à la diminution de la pollution de l’air liée à la mauvaise combustion et favoriser une meilleure utilisation des ressources en bois (remplacement des foyers ouverts et appareils de chauffage anciens, amélioration de la qualité du combustible, sensibilisation…).

Les installations de chaufferie bois recensées par l’Alec en Gironde

Alec - Les installations de chaufferie bois recensées par l’Alec en Gironde

Attention aux idées reçues !

1/ Le développement du bois énergie épuise les forêts : FAUX

En France, seulement 50 % de l’accroissement biologique annuel des forêts sont exploités. L’évolution du volume de bois sur pied de la forêt française depuis 1980 s’élève à 1,3% par an.

2/ Le bois énergie fait concurrence aux autres industries du bois : FAUX

Le bois énergie peut être issu de la forêt (valorisation entretien, exploitation), des travaux paysagers (valorisation entretiens bocages, élagage parcs et jardins) ou de bois déjà mobilisés de l’industrie ou de bois en fin de vie (valorisation du recyclage).

3/ Le bois énergie pollue : VRAI et FAUX

Une mauvaise combustion du bois peut contribuer de façon importante aux épisodes de pollution des particules, notamment en périodes hivernales anticycloniques. Cette pollution est principalement liée aux foyers ouverts
et aux appareils de chauffage anciens peu performants. La combustion dans des chaufferies de taille plus importante est mieux maîtrisée par la technologie actuelle et soumise à des exigences réglementaires fortes, réduisant ces émissions à des niveaux très faibles et acceptables.

Vous souhaitez étudier la faisabilité technico-économique d’un projet de chaufferie utilisant du bois énergie ? Une première évaluation de l’opportunité du projet est proposée. Elle constitue une aide à la décision avant l’appel à des bureaux d’études spécialisés.

Votre contact à l'ALEC

Mercedes Aguilera
Responsable développement Énergies renouvelables