agence.jpg

l'Europe

L'Alec a été créée en 2007, dans le cadre du programme européen Intelligent Energy-Europe.
Elle a coordonné le projet pour la création de cinq agences en Europe, Riga (Lettonie), Murcia (Espagne), Porto (Portugal) et Latina (Italie).

A l'échelle européenne, l'agence coopère pour mutualiser les compétences et échanger les bonnes pratiques à travers le réseau des 500 agences européennes (ManagEnergy) et d'autres réseaux d'excellence.

Le mardi 14 mars, salle 209 à l’Hôtel de Région 14 rue François de Sourdis, 33000 Bordeaux De 9h30 à 12h30, suivi d’un buffet
L'Union européenne est aujourd'hui confrontée à d'importants défis en matière énergétique. Bien que limitées dans ce domaine, ses compétences doivent contribuer à assurer l'approvisionnement des Européens mais aussi à réduire les émissions de gaz à effet de serre. La politique européenne de l'énergie a pour principaux objectifs d'assurer la disponibilité de l'énergie aux entreprises et aux citoyens européens, en quantité suffisante et à des prix abordables, tout en luttant contre le changement climatique. Selon l'article 194 TFUE, cette politique vise en particulier à : assurer le fonctionnement du marché de l'énergie ; assurer la sécurité de l'approvisionnement énergétique dans l'Union…
Environ 35 %* de la facture énergétique des communes concerne les consommations dans les écoles. En outre, Les consommateurs qui ne voient pas les factures consomment en moyenne plus que les autres, ce que montre une enquête sur quelques écoles publiques et privées en Espagne. Le partage des économies d'énergies entre les écoles et les communes c'est mettre en oeuvre une action qui répond à trois objectifs. Un projet participatif et collaboratif d’éducation aux économies d’énergie (EEDD) La sensibilisation de consommateurs qui ne sont pas gestionnaires des factures à travers un processus gagnant-gagnant Des actions sur les comportements, sans investissement,…
L'Union européenne se trouve confrontée à une situation telle que la réduction des émissions nocives et l'utilisation efficace des ressources énergétiques sont indispensables pour garantir à long terme le développement durable. En plus des questions actuelles concernant la sécurité énergétique et l'énergie nucléaire, l'UE doit prendre en considération la façon d'investir dans des initiatives visant à freiner le changement climatique. SERPENTE met l'accent sur cette question, conformément à l'objectif global INTERREG IVC sur l'environnement et la prévention des risques et à la sous-priorité sur l'énergie et le transport durable. 10 % d'économies d'énergie pourraient être réalisées d'ici 2020 grâce à…

Additional information

Ce site utilise des cookies pour des statistiques de fréquentation